Mezzo-soprano
Karine Deshayes
Baryton
Florian Sempey
Piano
Daniela Pellegrino

GIOACCHINO ROSSINI (1792-1868) — La Légende de Marguerite
Beltà crudele
Elegia « L’ultimo ricordo »
La promessa
À Grenade (Ariette espagnole)
Canzonetta spagnuola
La serenata
— Pièces pour piano extraites des Péchés de vieillesse (vol. XII : Quelques riens pour album)
La scala di seta opéra sur un livret de Giuseppe Maria Foppa (1812) : « Amore dolcemente »
L’Âme délaissée
Nizza
Adieux à la vie (Élégie sur une seule note)
Guillaume Tell opéra sur un livret d’Étienne de Jouy et Hippolyte Bis (1829) : « Sombre forêt »
Le Lazzarone (Chansonnette de cabaret)
La Chanson du bébé
L’Italiana in Algeri opéra sur un livret d’Angelo Anelli (1813) : « Ai capricci della sorte »

Rossini est l’un des compositeurs phares de cette édition, qui renoue avec les grandes heures belcantistes du Festival. Et parmi les multiples facettes parfois méconnues de son génie, on trouve sa riche production de mélodies. Deux ambassadeurs d’exception qui font leurs débuts au Festival, la mezzo-soprano Karine Deshayes et le baryton Florian Sempey, nous guident à travers ce répertoire qui fait fi des frontières entre les langues et les cultures et ménage de fort belles surprises.

Évènement lié