En coproduction avec AMOC (American Modern Opera Company)

CE CONCERT S'INSCRIT DANS LA 5E SAISON, BIENNALE D’AIX-EN-PROVENCE

Soprano
Julia Bullock
Piano
Alphonse Cemin
Direction artistique
Zack Winokur
Chorégraphie et danseurs
Or Schraiber, Bobbi Jene Smith
Costumes
Carlos Soto
Lumière
John Torres
Son
Mark Grey

OLIVIER MESSIAEN
Harawi, Chant d’amour et de mort

Julia Bullock consacre le deuxième volet de son portrait à Harawi d’Olivier Messiaen, bouleversant cycle de douze chants pour soprano et piano qui s’attache à une variante péruvienne du mythe de Tristan et Yseult. Sous-titré « chant d’amour et de mort », il mêle les mots du compositeur à des onomatopées en langue quechua. Deux danseurs de l’American Modern Opera Company accompagnent les interprètes dans une narration au plus près de la voix et des corps, d’une redoutable difficulté d’exécution.

Évènement lié