Ambition, trahison, frivolité, manipulation et amours interdites : la vie à la cour britannique au début du XVIIIe siècle est un jeu d’influence qui n’est pas sans rappeler les intrigues du Couronnement de Poppée. À ceci-près que c’est une reine qui est au centre de toutes les rivalités féminines dans ce huis clos historique du cinéaste grec Yorgos Lánthimos, servi par Rachel Weisz, Emma Stone et Olivia Colman, oscarisée en 2018 pour son interprétation d’Anne d’Angleterre.

Film en écho avec Le Couronnement de Poppée de Claudio Monteverdi.      

Évènement lié